Faut-il répondre aux besoins des enfants ?

pheh_interview_brigitte_cassette_besoins_episode_2_first_frame

Nous avons posé 13 questions phares à Brigitte Cassette sur l’éducation nouvelle. Cette vidéo est la 2ème de la série.

Cliquez ci-dessous pour découvrir la réponse à la question :

Faut-il répondre aux besoins des enfants ?

Pensez à vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici pour recevoir gratuitement la suite de la série.

Si vous souhaitez revoir la 1ère, cliquez ici !

N’hésitez pas aussi à partager et à cliquer sur j’aime pour nous encourager 😉

PARENTS HEUREUX ENFANTS HEUREUX : Donc le regard n’est pas le même. Peut-être qu’on s’interroge davantage de savoir quels sont les besoins des enfants mais en même temps et j’ai envie de te poser la question : est ce que c’est important de s’occuper des besoins des enfants ? Je veux dire qu’on a nos besoins en tant qu’adultes et pourquoi est-ce qu’il faut répondre aux besoins des enfants ? C’est un peu provocateur de dire ça mais est-ce que c’est la priorité il y a le boulot et un tas de choses à faire « la survie », l’organisation…Est ce qu’on donne trop de place aux besoins des enfants ?

BRIGITTE CASSETTE : Je vais prendre une question. Est ce qu’il faut répondre aux besoins des enfants ? Pour moi oui il faut répondre aux besoins des enfants, pas aux désirs des enfants mais c’est même pas juste de le dire comme ça. Il faut accompagner l’enfant à nourrir ses propres besoins, l’accompagner à trouver dans son environnement ce qui va lui permettre de nourrir ses besoins. Pourquoi ? Parce que c’est en nourrissant ses besoins qu’il va petit à petit pouvoir développer qui il est vraiment, sa vraie personnalité. Et pouvoir finalement s’accomplir c’est à dire être réellement ce qu’il est, avec ses compétences, avec son potentiel, avec toute la lumière qu’il peut être. Si l’enfant n’a pas ses besoins nourris, il ne va jamais accéder à ce qu’il est vraiment. C’est à dire que toute son énergie va passer à essayer d’être aimé, a essayé d’être reconnu, en sécurité, a essayer d’être respecté et son énergie elle passe à demander, demander, demander pour essayer de nourrir ses besoins et en fait elle ne passe pas à développer ce qu’il est vraiment et à faire profiter et lui et tout son environnement de tout son potentiel, de ses capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *