Publié le

La pyramide de Maslow : pratique pour mieux comprendre les besoins !

La pyramide de Maslow

Nous avons posé 13 questions phares à Brigitte Cassette sur l’éducation nouvelle. Cette vidéo est la 7ème de la série.

Cliquez ci-dessous pour découvrir “La pyramide de Maslow, pratique pour mieux comprendre les besoins !”

 

Pensez à vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici pour recevoir gratuitement la suite de la série et à notre chaîne You Tube en cliquant ici.

Si vous souhaitez revoir :

  • la 1ère, “les enfants d’aujourd’hui sont-ils plus exigeants que nous ?”, cliquez ici !
  • la 2ème, “faut-il répondre aux besoins des enfants ?”, cliquez ici !
  • la 3ème, “crise au supermarché ! Quel message de nos enfants ?” cliquez ici !
  • la 4ème, “crises : besoin ou désir ?”, cliquez ici !
  • la 5ème,  ” et l’apprentissage de la frustration alors ?”, cliquez ici
  • la 6ème, “si je dis “oui”, je suis faible ?” cliquez ici !

N’hésitez pas aussi à partager et à cliquer sur j’aime pour nous encourager 😉

PARENTS HEUREUX ENFANTS HEUREUX : Ca demande plus d’efforts de la part des parents. Pour illustrer ça, tu as parlé des différents besoins, est-ce que tu peux nous donner une petite représentation de la fameuse pyramide de MASLOW qui a l’avantage quand même de rendre les choses un peu claires.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Eric Gaspar et neurosciences pour faciliter l'apprentissage !

BRIGITTE CASSETTE : Oui, pour Abraham MASLOW (j’aime beaucoup ce qu’il a fait). Pour lui, il y a 5 grandes séries de besoins fondamentaux qui sont, en fait, les motivations qui nous poussent à agir et c’est ce qui va être le moteur de notre action. C’est pour pouvoir nourrir ces besoins-là qu’on va agir. Ca va être les besoins physiologiques, le besoin de sécurité, le besoin d’appartenance / reconnaissance, le besoin d’amour, le besoin de respect, d’estime et le besoin de s’accomplir. En sachant que pour lui il y a comme une sorte de hiérarchie de ces besoins là dans le sens où il y a les 2 besoins de base, besoins physiologiques, besoins de sécurité qui ne sont pas des besoins sociaux et qui sont les besoins de survie. Si je n’ai pas ça, je meurs. C’est ça qui va expliquer quelquefois l’agressivité de l’enfant parce que de toute façon s’il veut survivre, il doit nourrir ces besoins là et donc il peut être dans une très grande agressivité, une très grande violence, parce que c’est une opération de survie. C’est un instinct. Et puis il y a les suivants qui sont plus des besoins sociaux ; et là on se décolle un peu de ce côté survie même si c’est nécessaire pour s’accomplir mais ce n’est plus une question de survie ; donc la recherche par rapport à ces besoins là est beaucoup plus sereine.

PARENTS HEUREUX ENFANTS HEUREUX : Donc des strates avec des besoins. L’intérêt de la présentation en pyramide, c’est que ça donne l’idée de la hiérarchie quand même : si les premiers besoins ne sont pas remplis ça va être très difficile de travailler sur les besoins ” supérieurs” donc il y a une forme de marche de progression et si on n’a pas la base, on n’arrive pas à échafauder, ce qui est au dessus.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Enfin une solution pour éviter que l’aîné écrase le plus petit !

Cette vidéo vous a plu ? Vous voulez la suite ? “Est-on vraiment en sécurité dans un siège-auto ?” C’est ICI

Recherches utilisées pour trouver cet articlecomprendre la pyramide de Maslow, decouvrir pyramide de maslow, pyramide de maslow et education
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *