3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir

Serge Tisseron 3-6-9-12

«En quelques années, les technologies numériques ont bouleversé notre vie publique, nos habitudes familiales et même notre intimité. Les parents et les pédagogues en sont souvent désorientés.
La règle que j’ai appelée «3-6-9-12» donne quelques conseils simples, articulés autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l’admission en maternelle, l’entrée au CP, la maitrise de la lecture et de l’écriture, et le passage en collège.
À nous d’inventer de nouveaux rituels»
Serge Tisseron est psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des thèses. Auteur de nombreux ouvrages sur les relations que nous entretenons avec les images et les écrans, il a participé à la rédaction de l’avis de l’Académie des sciences L’enfant et les écrans (2013).

Résumé du livre 3-6-9-12

Des écrans adaptés à chaque âge

Avant 3 ans

L’enfant a besoin de construire ses repères spatiaux et temporels. Evitez la télévision et les DVD, dont les effets négatifs sont démontrés.

Les tablettes tactiles ne sont pas prioritaires : elles peuvent être utilisées en complément des jouets traditionnels, mais toujours en usage accompagné, sans autre but que de jouer ensemble, et de préférence avec des logiciels adaptés.

Entre 3 et 6 ans

L’enfant a besoin de découvrir toutes ses possibilités sensorielles et manuelles. Evitez la télévision et l’ordinateur dans la chambre. Etablissez des règles claires sur le temps d’écrans et respectez les âges indiqués pour les programmes. Préférez les jeux vidéos auxquels on joue à plusieurs à ceux auxquels on joue seul : les ordinateurs et les console de salon peuvent être un support occasionnel de jeu en famille, voire d’apprentissage accompagnés.

N’offrez pas une console de jeu personnelle à votre enfant : à cet âge, jouer seul devient rapidement stéréotypé et compulsif.

Entre 6 et 9 ans

L’enfant a besoin de découvrir les règles du jeu social.

Evitez la télévision et l’ordinateur dans la chambre.

Etablissez des règles claires sur le temps d’écrans et respectez les âges indiqués pour les programmes.

Paramétrez la console de jeux du salon.

A partir de 8 ans, expliquez-lui le droit à l’image et le droit à l’intimité.

Entre 9 et 12 ans

L’enfant a besoin d’explorer la complexité du monde.

Continuez à établir des règles claires sur le temps d’écrans.

Déterminez avec lui l’âge à partir duquel il aura son téléphone mobile.

Rappelez régulièrement les trois caractéristiques d’Internet :

1) Tout ce que l’on y met peut tomber dans le domaine public,

2) Tout ce que l’on y met y restera éternellement,

3) Tout ce que l’on y trouve est sujet à caution : certaines données sont vraies et d’autres fausses.

Après 12 ans

L’enfant commence à s’affranchir des repères familiaux.

Votre enfant « surfe » seul sur la Toile, mais convenez d’horaires à respecter.

Evitez de lui laisser une connexion nocturne illimitée depuis sa chambre.

Discutez avec lui du téléchargement, des plagiats, de la pornographie et du harcèlement.

Refusez d’être son « ami » sur Facebook.

A tout âge

Limitons les écrans, choisissons les programmes, invitons l’enfant à parler de ce qu’il a vu et fait, encourageons les pratiques créatrices.

 

Ce que j’ai aimé :

– Le principe des limites d’âge. Facile à retenir, cette règle est certes à adapter mais elle donne des repères importants.

– Le rappel des dangers des écrans.

– Les exemples concrets qui émaillent le livre.

– Les études qui remettent en cause les discours des vendeurs de programmes soit disant adaptés.

– La synthèse pratique en fin d’ouvrage.

Ce que j’ai moins aimé :

– Le coté parfois un peu répétitif des paragraphes. Mais cela est inhérent à la structure par âge / 3-6-9-12.

Ce que j’ai retenu :

– Ne baissons pas les bras ! Faisons de cette formidable innovation un vrai outil d’apprentissage et pour cela, engageons nous nous-mêmes dans la connaissance des écrans.

– Il n’y a pas d’âge pour découvrir et maitriser les écrans. Cela peut être une voix de dialogue entre les générations.

 

Ce que j’ai mis en pratique :

– Limiter les écrans avec des règles plus strictes et plus claires.

– Les règles de sécurité.

– Les alternatives aux écrans : je fais beaucoup d’effort, avec plus ou moins de succès, pour trouver des activités alternatives. C’est consommateur de temps mais il faut savoir ce que l’on veut…

Si vous souhaitez vous procurer 3-6-9-12, vous pouvez l’acheter chez votre libraire habituel ou sur Amazon :

 

4 commentaires




  1. Bonjour Alexandra,
    beaucoup plus approfondi que ce livre sur le sujet, le livre du chercheur Michel Desmurget : TV Lobotomie.
    J’ai fait une transcription d’une de ses conférences avec un lien vers cette conférence. ici http://fr.scribd.com/doc/159803971/TV-lobotomie-les-preuves-scientifiques.
    A la suite de cette vidéo mon fils de 30 ans à l’époque a définitivement éteint la télé en présence de son bébé.
    Je prête régulièrement son livre.
    Il faudra que je fasse un article à l’occasion sur mon vieux blog !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *