Publié par Laisser un commentaire

Aider son Enfant à Accepter le Deuxième Bébé : 5 Conseils

arrivée d'un petit frère

Votre famille va s’agrandir, vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte et allez avoir votre deuxième enfant. Après l’immense joie qui vous a envahie, un grand nombre de questions vous viennent forcément à l’esprit. Rien d’étonnant, l’arrivée d’un deuxième bébé va bouleverser la structure et les habitudes de votre famille. Votre couple savoure bien sûr ces moments d’intense bonheur et de projection, mais comme la plupart des parents vous vous demandez comment le premier va réagir à l’arrivée d’une petite soeur ou d’un petit frère. Comment allez-vous faire pour aider votre aîné à accepter le deuxième bébé sans provoquer sa jalousie ? Voici 5 conseils qui vous aideront à passer cette étape importante tout en douceur.

Lui annoncer votre grossesse sans tarder

On pense souvent qu’il est préférable d’attendre que la grossesse soit bien installée pour annoncer la nouvelle d’une future naissance. Si c’est vrai pour les personnes extérieures au noyau familiale, ça l’est moins pour le grand frère ou à la grande sœur du bébé à naître. Vos enfants, même les plus jeunes, sont de vraies éponges. Ils absorbent vos variations d’humeur, sans forcément comprendre ce qu’ils ressentent. Une grossesse va susciter en vous toute une gamme d’émotions qui n’échapperont pas à votre aîné. De plus, les trois premiers mois sont parfois difficiles physiquement, les nausée, la fatigue intense que l’on peut ressentir, les divers petits maux que vous subissez changeront forcément votre comportement au sein de votre cocon familiale. Laisser l’enfant dans l’incompréhension, c’est prendre le risque d’égratigner la confiance qu’il vous porte. Au contraire, si vous lui annoncez votre grossesse tranquillement, en prenant soin de lui expliquer, à son niveau, ce que vous vivez, vous dissipez ses doutes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Allaiter à tout prix !

L’aider à se projeter de manière positive

Un enfant, comme tout être humain, ressent le besoin de se projeter lorsqu’un changement de vie se prépare. La naissance d’un frère ou d’une soeur, c’est une grande étape pour l’enfant unique qu’il a été jusqu’ici. Il va devoir apprendre beaucoup, à commencer par partager ses parents avec un inconnu. Il éprouvera forcément de la jalousie vis-à-vis de ce bébé qui vous prend beaucoup de temps. C’est l’occasion d’envisager avec lui tous les bons côtés d’avoir un frère ou une soeur. Il ne s’agit pas de lui parler sans cesse du bébé, cela provoquerait l’effet inverse. Allez ensemble à la bibliothèque pour choisir un livre adapté à son âge qui traite de ce sujet, il en existe un grand nombre. Parlez lui d’autres familles composées de plusieurs frères et soeurs : vos amis, des cousins et cousines, des enfants qu’il fréquente à la crèche ou à l’école etc. Rien de tel que des exemples positifs concrets, bien vivants et heureux pour, l’aider à s’imaginer ce que sera sa vie future.

Préparer l’arrivée de bébé ensemble

La naissance du bébé approche, il est temps de préparer son arrivée à la maison et c’est un grand plaisir que vous pouvez partager avec votre enfant. S’il est assez grand, laissez lui choisir certains objets qui composeront la décoration de la chambre, un doudou, une peluche. Ressortez sa propre layette, c’est un moment intime très doux et une occasion de lui raconter ce moment merveilleux qu’a été sa naissance. Demandez lui s’il veut bien prêter quelques uns de ses vêtements au bébé. Faites avec lui un tri de ses jouets, de ses livres en lui proposant d’en donner certains, ainsi, il se sentira important. S’il rechigne  n’insistez pas, en fonction son l’âge, et surtout s’il n’y a pas beaucoup d’écart entre eux, partager peut s’avérer difficile. Durant cette période prénatale, on parle d’hôpital,  d’accouchement etc. cela peut être anxiogène pour un petit qui ne comprend pas de quoi il s’agit. C’est une bonne idée de l’emmener voir la maternitée où vous allez mettre au monde votre bébé. Il pourra ainsi matérialiser l’endroit où vous serez lors de votre séjour, il sera mieux préparé à cette séparation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Grossesse et nouveau-né, les bienfaits de l'ostéopathie

Valoriser son statut d’aîné

Lorsque le nouveau-né arrive enfin à la maison, l’aventure se concrétise du jour au lendemain ! C’est une découverte pour chacun des membres de la famille car il y a toujours un décalage entre la projection fantasmée et la réalité vécue. C’est souvent durant les quelques semaines qui suivent la naissance que l’aîné ressent un sentiment d’abandon, il vit cela comme une injustice et cela se traduit bien évidemment par de la jalousie vis-à-vis de “l’intru”, et c’est bien normal. Il est fréquent qu’un enfant régresse à la naissance d’un petit frère ou d’une petite soeur. Pas de panique, cela ne durera pas si vous communiquez avec lui sans dramatiser. Encore une fois, la parole et le partage sont les clés de l’apaisement. Expliquez lui avec des mots simples ce que vous vivez. Valorisez sa place d’aîné en lui parlant de ce que lui sait faire tout seul “comme un grand”, des droits qu’il a et que le bébé n’a pas. S’il va à l’école ou à la crèche, insistez sur toutes les expériences qu’il vit chaque jour alors que “le petit” ne fait que dormir et manger, cela va renforcer sa confiance en lui.

Passer des moments seul avec lui

L’arrivée d’un deuxième enfant, malgré toute la joie qu’elle procure, peut s’avérer épuisante. Les nuits sont courtes et, contrairement à la première fois, c’est plus difficile de rattraper son sommeil pendant la journée car il faut aussi s’occuper du “grand”. Ce rythme peut durer longtemps, et si l’on recommence à travailler à plein temps, les journées filent à toute vitesse. C’est compliqué de tout concilier. Essayez, dans la mesure du possible, de réserver un peu de temps à votre aîné, seul(e) avec lui, rien que pour lui. Ces moments seront d’autant plus précieux qu’ils seront riches et intenses. Ils sont indispensables pour que l’enfant se sente sécurisé, qu’il trouve sa nouvelle place dans la famille. Vous pouvez instaurer des rituels comme une promenade, un cinéma, une activité qui vous plait à tous les deux. Il est important que le papa et la maman aient chacun leur tour des moments privilégiées avec leur enfant. C’est souvent à ces occasions que l’on peut se confier ses émotions, ses petits ou ses grands secrets et c’est encore un moyen de renforcer les liens.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Enfin une solution pour éviter que l’aîné écrase le plus petit !

L’astuce en plus

Tous ces conseils sont là pour que votre aîné se sente rassuré, aimé et considéré lorsque sa petite soeur ou son petit frère viendra “chambouler” sa vie d’enfant unique. Qu’il accepte peu à peu le nouveau membre de la famille, tout en douceur, sans pression. Ils sont à nuancer en fonction de l’âge de votre enfant, de son caractère et de votre propre ressenti. Cependant, la petite astuce en plus marche à tous les coups : il suffit de prévoir un petit cadeau que le bébé “offrira” à son grand frère ou à sa grande soeur le jour des présentations. Effet surprise garanti, et le bébé gagnera déjà quelques points d’avance !

Ce petit cadeau est le symbole d’un clin d’oeil fraternel, le premier échange d’une relation qui peut être belle et forte.

Cet article est le fruit d’Anne Le Tarnec,  maman de 4 enfants qui a appris sur le tas, en observant ses petits et en apprenant de ses erreurs 🙂 . Un grand MERCI à Anne pour ses précieux conseils. ❤🙏

Merci aussi à vous tous et toutes qui enrichissent le site grâce à votre expérience. Merci pour vos commentaires en bas de l’article ❤🙏

D’autres articles sur le thème des relations frères-soeurs :
Comment expliquer à un enfant de prendre soin de son petit frère ?
Comment donner le même temps à chaque enfant ?
Enfin une solution pour éviter que l’ainé écrase le petit ?
Interview de Brigitte Cassette sur les relations frères-soeurs

Recherches utilisées pour trouver cet articleComment éduqué un enfant un an et demi qui a un frère nouveau né, https://clicks aweber com/y/ct/?l=BeA3x&m=3fkPa5lK5giFg7Q&b=YcAT62So87ogf1rccCqZrQ, La vie dun enfant avec son petit frère
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *