Cessez d’être gentil, soyez vrai !

Cessez d’être gentil, soyez vrai est un best-seller de Thomas d’Ansembourg, auteur connu et reconnu dans le monde du développement personnel et des mouvements de non-violence.

Thomas d'Ansenburg

Cela fait longtemps que je vois ce livre présenté lors de conférences auxquelles j’assiste.

Cela fait longtemps que je me dis qu’il “serait bien que je le lise”.

Cela fait longtemps que je me dis “je le lirai plus tard, ce n’est pas ma priorité pour l’instant”…

Bref, je n’avais pas le COURAGE de le lire. Le titre me faisait horriblement peur.

Un incident familial a déclenché ce besoin de m’affirmer et m’a incité à enfin acheter ce livre. J’étais enfin prête.

J’ai commandé la version illustrée sans m’en apercevoir. Finalement j’en suis ravie car le livre est vite lu et le contenu facilement digéré.

Ce que j’ai aimé :

  • La version illustrée, accessible, humoristique, légère, synthétique.
  • « Nous avons un choix fondamental dans l’existence : être heureux ou avoir raison ».
  • « Gamin de la rue ou fils de famille bourgeoise, même incapacité à comprendre ses besoins comme à comprendre ceux des autres, et à formuler des demandes négociables ! ».
  • « Si nous négligeons nos sentiments et nos besoins, tôt ou tard quelqu’un paie : soi ou l’autre ».
  • « La connaissance de soi n’a rien d’un repli narcissique : elle est un service rendu à la communauté ».

Ce qui j’ai moins aimé :

  • Le revers de la médaille de l’édition illustrée. Parfois j’aurais envie d’avoir plus d’informations et de lire la version intégrale.

Ce que j’ai retenu :

  • Le mécanisme de la cocotte minute : si je n’exprime ni mes besoins, ni mes émotions et que je laisse mijoter, tôt ou tard, la cocotte explose dans l’agression ou implose dans la dépression !
  • Les 4 phases de la communication non violente :
    • Observer sans juger
    • Ressentir sans interpréter
    • Distinguer nos besoins fondamentaux de nos idées, envies et désirs
    • Demander ou agir

Ce que je vais expérimenter :

  • Diminuer mon hyperactivité et me centrer : ETRE plutôt que FAIRE.
  • M’organiser pour avoir mes 3 minutes 3 fois par jour de vraie présence à soi.
  • Modifier le « soit… soit » binaire et réducteur en une ouverture « et…et ».
  • Modifier le « mais » en « en même temps ». J’ai très envie de vous voir et en même temps je suis très fatiguée. Je vais me reposer aujourd’hui et on se verra une autre fois.
  • Modifier « jamais » et « toujours » en « pour le moment », « pour cette fois-ci ».
  • Modifier, « il faut, je dois »… en « je choisis ».
  •  L’assertivité: « j’accepte de comprendre ton point de vue au même titre que j’aimerais que tu tentes de comprendre le mien. »

Si vous souhaitez aller plus loin dans la lecture de ces livres, vous pouvez les commander sur Amazon.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet articlecessez d

3 commentaires



  1. « Observer sans juger » et « Ressentir sans interpréter » – deux choses que je dois impérativement apprendre.
    En tout cas, je te remercie pour cette découverte. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *