Crise au supermarché ! Quel message de nos enfants ?

pheh_interview_brigitte_cassette_besoins_episode_3_first_frame

Nous avons posé 13 questions phares à Brigitte Cassette sur l’éducation nouvelle. Cette vidéo est la 3ème de la série.

Cliquez ci-dessous pour découvrir la réponse à la question :

Crise au supermarché ! Quel message de nos enfants ?

Pensez à vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici pour recevoir gratuitement la suite de la série.

Si vous souhaitez revoir la 1ère, cliquez ici !

Si vous souhaitez revoir la 2ème, cliquez ici !

N’hésitez pas aussi à partager et à cliquer sur j’aime pour nous encourager 😉

PARENTS HEUREUX ENFANTS HEUREUX : Quelle est la distinction entre désirs et besoins ? Par exemple, mes enfants ont envie de bonbons dans la rue. Moi j’ai pas envie de leur en acheter. Ca part en crise. C’est un besoin ou c’est un désir ?

BRIGITTE CASSETTE : Je peux finalement avoir un besoin physiologique de sucres. Le bonbon nourrit le besoin physiologique de sucre. Ca peut être un besoin physiologique de sucre mais de fait ce n’est pas souvent ça. Le bonbon représente aussi plein d’autres choses. Je peux par exemple vouloir que mon parent me donne ce bonbon, me paie ce bonbon, parce que c’est comme ça que je vais me sentir reconnu, aimé. En fait, ce que j’essaie de nourrir n’est pas alimentaire, c’est mon besoin d’amour ou mon besoin de reconnaissance ou qu’il me paye le bonbon parce qu’il a payé quelque chose à ma sœur ou à mon frère et c’est le besoin de place. Pour être sûr que j’ai une place dans cette famille, je vais demander le bonbon à mon parent pour être sûr d’avoir une place dans la famille. Besoins d’amour, ce serait : si tu m’aimes tu vas me payer le bonbon ; ce serait une preuve d’amour. Besoin de sécurité on le voit surtout dans les grandes surfaces : on arrive avec son enfant jeune et qui est complètement dé sécurisé par ces bruits, par tous ces gens, par ce stress, par cette atmosphère confinée et tout à coup il va se raccrocher à  quelque chose : « je veux ça, je veux ça ». En fait ce qu’il veut surtout c’est quelque chose à quoi il pourra se raccrocher et on peut toujours lui donner le ça, le bonbon, le cadeau, le jouet, ça va rien résoudre. Parce qu’en fait ce dont il a besoin c’est d’une sécurité et en voulant le bonbon, le jouet il veut se raccrocher juste à quelque chose et donc, dans ce cas là, c’est le besoin de sécurité. Le bonbon il peut correspondre à plein de choses : un besoin physiologique de sucre, un besoin de sécurité parce que je suis perdu dans cet environnement, un besoin d’amour parce que j’ai besoin que mon parent me prouve qu’il m’aime en m’achetant quelque chose, un  besoin de reconnaissance parce qu’on a acheté quelque chose à mon frère et que ça serait la meilleure preuve que j’ai ma place aussi. Alors que le désir c’est le besoin que j’ai, que je projette en fait sur quelqu’un d’autre et je dis : « tu dois m’acheter ce bonbon là ». Le besoin lui est très large, il est très ouvert.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *