Publié par Laisser un commentaire

Enfant Hypersensible : comment le Reconnaître et l’Aider ?

enfant hypersensible

Grande émotivité, pleurs fréquents, réaction aux bruits, à la lumière ou aux odeurs… l’hypersensibilité n’est pas toujours facile à vivre au quotidien. En général, la sensibilité est une des principales caractéristiques des enfants, due à l’immaturité de leur cerveau. Cependant, quand cette émotivité devient exacerbée, on parle alors d’hypersensibilité. Alors, comment la détecter ? Quels sont les signes ? Comment venir en aide à ces enfants ? Voici nos conseils et astuces.

Enfant songeur dans une prairie, lunettes bleues, main sous le visage

Enfant hypersensible : quels sont les signes ?

Définition

Mise en avant en 1996 par la psychologue américaine Elaine Aron, l’hypersensibilité est une manière différente et plus intense de « traiter » les informations reçues. Ce n’est pas une maladie, mais elle est souvent associée au TDA/H (trouble déficitaire de l’attention avec/ou sans hyperactivité). Il s’agit d’un trouble du traitement sensoriel qui peut affecter chaque sens (toucher, goût, ouïe, odorat, positionnement du corps). Les enfants hypersensibles sont souvent des personnes passionnées, empathiques, intuitives, dont les émotions peuvent être disproportionnées par rapport à la situation. Malgré les réactions de l’entourage qui peut parfois avoir du mal à comprendre cette démesure, il faut savoir qu’un enfant hypersensible n’en rajoute pas. Dans son livre « Mon enfant est hautement sensible », Elaine Aron répertorie les « traits de caractère » qui les distinguent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Sophie Rabhi : Montessori + bienveillance + apprentissages informels = des enfants libres et épanouis !

Les signes qui ne trompent pas

L’hypersensibilité se traduit par beaucoup de questionnement, des difficultés à se décider, mais aussi une grande observation en cas de situation ou de personnes nouvelles. On peut remarquer également que ces enfants sont dotés d’un vocabulaire très développé, voire savant. Les hypersensibles remarquent plus de choses, et de manière beaucoup plus intense. C’est pourquoi ils sont vite « surstimulés ». Ils font preuve d’une forte empathie et sont capables de ressentir les émotions des autres. Cela entraîne des pleurs plus fréquents, qu’il faut savoir gérer.

Voici une liste non exhaustive des points communs qui peuvent caractériser l’enfant hypersensible :

  • Une imagination importante ;
  • Une certaine maladresse lorsqu’il est observé ;
  • Une sensibilité à la lumière, aux bruits excessifs, aux sons, à la foule ;
  • Une forte empathie, une capacité à écouter autrui ;
  • Une certaine difficulté à effectuer des choix ;
  • Une tendance à être bouleversé par les changements ;
  • Une grande importance accordée aux détails environnants ;
  • Une introversion (timide, nerveux) ;
  • Une hypersusceptibilité ;
  • Un vocabulaire assez recherché pour son âge ;
  • Beaucoup de questionnement ;
  • Une intuition développée ;
  • Un grand besoin de temps calme ;
  • Des difficultés de sommeil ;
  • Un seuil de tolérance au stress beaucoup plus bas ;
  • Une tendance perfectionniste ;
  • Une préférence pour jouer seul ;
  • Des goûts alimentaires restreints ;
  • Un penchant pour la prudence : il évalue les risques avant de passer à l’action.

Bien entendu, un enfant hypersensible ne cumulera pas tous ces points, ou alors ils seront présents, mais à des degrés différents.

Comment aider un enfant hypersensible à s’épanouir ?

Conseils et astuces pour accompagner un enfant hypersensible

Il est important de diagnostiquer très tôt cette particularité et de ne pas ignorer cet état, pour son bien-être et son épanouissement. Une rencontre avec un psychologue est conseillée afin de confirmer le diagnostic. Une fois le constat effectué, il vous sera nécessaire d’en parler avec votre enfant, mais aussi avec l’entourage. Une prise en charge thérapeutique est également souhaitable. Elle va permettre d’apprendre à gérer le stress, les émotions, le relationnel, et ainsi éviter que l’enfant ne devienne un adulte plus anxieux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment tirer profit des crises et grandir ensemble

Afin de vivre au mieux cette singularité, vous pouvez suivre ces quelques conseils :

  • Respecter le besoin de l’enfant : lui procurer des moments de calme, éviter des agendas surchargés d’activités ;
  • L’encourager à exprimer ses émotions grâce à des activités, du dessin, de la peinture ;
  • Parler ouvertement avec lui de cette particularité ;
  • Lui expliquer que cela peut être un atout pour lui ;
  • Installer une routine pour le rassurer et l’aider à faire face au changement ;
  • Lui apporter le plus de sérénité possible ;
  • Ne pas le comparer aux autres, ou à un autre enfant de la fratrie ;
  • Nommer ses émotions : colère, tristesse, déception, peur ;
  • L’aider à s’apaiser lors de crises. Cela peut très bien être sous forme de défoulement sur un simple coussin, afin de délivrer un trop plein d’énergie ;
  • Pratiquer la sophrologie et la relaxation : tous les exercices de détente sont bénéfiques pour les enfants ;
  • Danser, chanter pour décompresser ;
  • Pratiquer une activité physique ;
  • Dormir suffisamment et respecter certaines règles d’hygiène de vie ;
  • Privilégier des moments de tendresse et d’amour ;
  • Faire de sa singularité une force, le valoriser.

Vous pouvez également vous inspirer des livres de Stéphanie Couturier, psychomotricienne et sophrologue, qui regorgent de conseils et d’astuces.

Enfant en posture de méditation, mains en prière et pieds en lotus

Hypersensibilité et parentalité positive

La bienveillance est de mise auprès des personnes hypersensibles. L’éducation positive et la pédagogie Montessori, déjà très bénéfiques auprès des enfants en général, le sont encore plus ici. Il a été démontré que l’enfance de ces individus a une grande importance sur leur avenir. L’hypersensibilité est étroitement liée à l’anxiété et au stress. Selon une étude, les personnes hypersensibles dont l’enfance a été malheureuse auront plus de chance d’être déprimées, anxieuses et timides. A contrario, celles qui ont eu une enfance heureuse auront un niveau de bonheur plus ou moins égal au reste de la population. Elles sont donc plus vulnérables. C’est pourquoi l’éducation bienveillante (de la part des parents et des enseignants) est d’autant plus bénéfique pour eux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  3 bonnes raisons d'adopter le langage des signes bébé

Hypersensibilité : « handicap » ou atout ?

L’hypersensibilité fait partie de la personnalité, ce n’est pas un handicap. Bien que le quotidien soit souvent difficile et les crises jamais bien loin, il faut savoir que cette singularité peut être un véritable atout. L’important réside dans le fait d’aider l’enfant à faire de cette différence une force, en le valorisant et en lui permettant de s’en servir. Tout d’abord, les enfants hypersensibles sont très observateurs. Ils repèrent rapidement les subtilités et les changements dans une pièce. Ce sens du détail pourra leur être d’une aide précieuse dans la vie quotidienne, mais aussi pour leur avenir professionnel. Plus créatifs, leur sensibilité artistique est plus développée. Il ne faut pas oublier leur excellente capacité d’empathie qui pourra faciliter leurs relations. Enfin, des études ont démontré qu’ils ont souvent un quotient intellectuel supérieur à la moyenne.

L’hypersensibilité constitue donc un véritable challenge pour l’enfant, mais aussi pour l’entourage et les parents. Elle est de mieux en mieux diagnostiquée et prise en charge thérapeutiquement. C’est au niveau « scolaire » que de véritables progrès restent encore à réaliser, pour une prise de conscience et un meilleur accompagnement.

Suite à la lecture de cet article, vous vous posez des questions sur votre enfant ? Une rencontre avec un psychologue spécialisé vous permettra de lui faire subir des tests. Celui mis au point par Elaine Aron, disponible ici, vous permettra d’y voir plus clair dans un premier temps.

Article rédigé par :

Priscilla Caruso Mucciante
Rédactrice web SEO en formation Origami III Lucie Rondelet
Contact : 
linkedin.com/in/priscilla-caruso-mucciante-a89641187
pcarusomucciante@gmail.com

Merci Priscilla !!!

Quelques livres recommandés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *