Expérience de bonheur n°15 : un élan de tendresse entre sœurs

Hier, j’étais un peu énervée et j’ai dit une maladresse à ma benjamine (3 ans). Elle s’est mise à pleurer et est allée trouver réconfort dans les bras de sa sœur ainée (9 ans).

 

Calins enfants

J’ai aimé :

– qu’elle trouve une autre ressource que sa maman pour pleurer.

– La confiance et l’amour qu’elle a témoigné à sa sœur et que cette dernière a reçu et partagé.

 

Malgré leur complicité, c’est plutôt rare de les voir s’entrelacer et ce sont toujours de grands moments pour moi.

Nous parlons beaucoup de conflits dans la fratrie mais rarement des liens d’amour. Ils méritent pourtant qu’on les souligne !

N’hésitez pas à partager ces moments de tendresse et d’amour entre frères et sœurs. En les relevant, cela permet de les apprécier, de les remercier et de les nourrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *