Publié le Laisser un commentaire

Expérience de bonheur n°20 : quand la hiérarchie s’inverse

Enfant-batterie

 

Je suis allée chercher mon fils Victor, 7 ans à son cours de batterie au conservatoire. 10 minutes après la fin de son cours, je ne le vois pas sortir. Je frappe à la porte. Il est tranquillement installé devant sa batterie. Son cours a été décalé et je ne le savais pas. J’en profite pour rester et assister à la fin du cours.

Enfant batterie

 

 

 

Le prof s’adressant à Victor : « vous devriez vous détendre et … »

Ah oui, il le vouvoie, et Victor s’adressant au prof : « tu peux me montrer… »

Dessin enfant batterie

Merci à Pénélope pour le dessin Clignement d'œil

 

Ah oui, Victor tutoie son prof. Cela m’a d’abord interpelé. Mon image de « bonne mère » est arrivée dans un coin de ma tête : « ne faudrait-il pas que je dise à Victor de vouvoyer son prof pour être au même « rang » »?

J’ai souri et observé l’ambiance décontractée du cours. Chaque protagoniste semble parfaitement à sa place. Un profond respect et sentiment amical se dégage de part et d’autre. Pourquoi intervenir ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Expérience de bonheur n°3 : ces petits mots qui nous font tant de bien !

Il est souvent difficile de ne pas intervenir. Essayons de poser un regard tranquille et respectueux sur leurs expériences.

Recherches utilisées pour trouver cet articlebatterie enfant
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *