Publié par 4 commentaires

Expérience de bonheur n°23 : sourire à un enfant triste

Enfant-triste

 

Je récupère mes courses au drive. Dans la voiture garée à côté de moi, j’entends un homme parler de manière pas sympathique. A sa façon de parler, il s’adresse à un enfant.

Je ne regarde pas, cela ne me concerne pas. Malgré tout, je ressens de la peine pour cet enfant. Je le regarde.

 

Enfant triste

 

C’est une fille qui doit avoir 5 ans et qui est assise sur son siège auto. Nos regards se croisent et se fixent.

Je ne vois pas comment intervenir d’autant qu’il n’y a rien à faire. Pourtant, je sens son regard s’attacher au mien. Je tente un petit « coucou » avec la main.

Timidement, elle me répond… Je lui souris, elle aussi… Je démarre le cœur soulagé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Episode #1/7 Une éducation autoritaire empêche-t-elle les violences meurtrières ? Interview Thomas d’Ansembourg

Un seul geste, un seul sourire et nos cœurs se sont nourris.

Un bon sourire et tout s’éclaire.
Citation de Charles Trenet ; Amour… amour (1937)

Et si sourire à un inconnu était le début vers la paix ?

Qu’en pensez-vous ?

Recherches utilisées pour trouver cet articleComment faire sourire un enfant triste

4 réflexions au sujet de « Expérience de bonheur n°23 : sourire à un enfant triste »

  1. Je fais ça tout le temps. Mes ados me demandent régulièrement : “Tu la connais ?”.
    😉

    1. Merci pour ton partage, et surtout continue ! Bientôt ce sont tes ados qui le feront 😉

  2. […] notre cœur à un enfant, faire preuve de générosité, d’un mot, une phrase, un regard, un cadeau, un geste  cela peut changer durablement et bénéfiquement le cours de son […]

  3. […] notre cœur à un enfant, faire preuve de générosité, d’un mot, une phrase, un regard, un cadeau, un geste  cela peut changer durablement et bénéfiquement le cours de son […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *