La psychologie positive avec les enfants, Agnès Dutheil

agnes-dutheil-psychologie-positiveAgnès Dutheil est maman de 5 enfants et plusieurs fois grand-mère. Submergée par le quotidien, emplois du temps surchargés, taches matérielles ingrates, elle a souvent eu le sentiment de « ne pas être une bonne mère ». Tiraillée entre des moments de bonheur intense et des reproches permanents, la question « c’est quoi le sens de tout ça ? » revenait sans cesse.

Infirmière dans un service d’oncologie, elle a quitté son emploi pour un poste d’infirmière en milieu scolaire, ce qui lui a libéré du temps pour reprendre ses études. Pour aller plus loin dans ses réflexions, elle s’est entre autre, formée à la Gestalt-thérapie, la communication non violente (avec Marshall Rosenberg himself !), la psychologie positive (avec Jacques Lecomte et David Cooperrider). Elle a ouvert un cabinet de psychothérapie et créé les Ateliers du Positif, des ateliers pour les parents dans lesquels ils apprennent des techniques de communication en s’appuyant sur les apports des neurosciences et de la psychologie positive et surtout ils s’interrogent sur le sens de leur propre vie. Elle est aussi conférencière.

Son livre « La psychologie positive avec les enfants, pour que vos enfants donnent le meilleur d’eux-mêmes » traite de vie en famille donner du sens, choisir des règles ensemble, se responsabiliser, vivre ensemble et choisir nos valeurs, notre ligne directrice…

J’ai aimé :

J’ai trouvé ce livre très agréable et abordable. A l’image de la couverture, il est frais et se lit facilement. J’ai particulièrement aimé :

– Les exercices d’application pour nous aider à avancer, exercices courts, rapides et efficaces

– Les sources inspirantes (proverbes, citations, histoires…)

– Les références (textes de lois, études…)

– Les schémas

– La mise en page : facile de m’y retrouver quand je relis le livre ou que j’ai besoin de retrouver une info.

– Les nombreux exemples

J’ai retenu :

Plutôt que de souligner les faiblesses de nos enfants, ce qu’ils n’ont pas fait ou pas suffisamment réussi, plutôt que de les assommer de reproches, voyons le côté positif, relevons leurs réussites, leurs talents, leurs victoires !

Il est bon que tu sois ce que tu es !

J’ai bien aimé cette parabole :

Un porteur d’eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux 2 extrémités d’une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules. L’une des jarres avait un éclat, et, alors que l’autre jarre conservait parfaitement toute son eau de source jusqu’à la maison du maître, l’autre jarre perdait presque la moitié de sa précieuse cargaison en cours de route.

Cela dura 2 ans, pendant lesquels, chaque jour, le porteur d’eau ne livrait qu’une jarre et demi d’eau à chacun de ses voyages. Bien sûr, la jarre parfaite était fière d’elle, puisqu’elle parvenait à remplir sa fonction du début à la fin sans faille. Mais la jarre abîmée avait honte de son imperfection et se sentait déprimée parce qu’elle ne parvenait à accomplir que la moitié de ce dont elle était censée être capable.

Au bout de 2 ans de ce qu’elle considérait comme un échec permanent, la jarre endommagée s’adressa au porteur d’eau, au moment où celui-ci la remplissait à la source. « Je me sens coupable, et je te prie de m’excuser. » « Pourquoi ? » Demanda le porteur d’eau. « De quoi as-tu honte ? » « Je n’ai réussi qu’à porter la moitié de ma cargaison d’eau à notre maître, pendant ces 2 ans, à cause de cet éclat qui fait fuir l’eau. Par ma faute, tu fais tous ces efforts, et, à la fin, tu ne livres à notre maître que la moitié de l’eau.

« Tu n’obtiens pas la reconnaissance complète de tes efforts », lui dit la jarre abîmée. Le porteur d’eau fut touché par cette confession, et, plein de compassion, répondit: « Pendant que nous retournons à la maison du maître, je veux que tu regardes les fleurs magnifiques qu’il y a au bord du chemin ». Au fur et à mesure de leur montée sur le chemin, au long de la colline, la vieille jarre vit de magnifiques fleurs baignées de soleil sur les bords du chemin, et cela lui mit du baume au cœur. Mais à la fin du parcours, elle se sentait toujours aussi mal parce qu’elle avait encore perdu la moitié de son eau.

Le porteur d’eau dit à la jarre : « T’es-tu rendu compte qu’il n’y avait de belles fleurs que de TON côté, et presque aucune du côté de la jarre parfaite? C’est parce que j’ai toujours su que tu perdais de l’eau, et j’en ai tiré parti. J’ai planté des semences de fleurs de ton côté du chemin, et, chaque jour, tu les as arrosées tout au long du chemin. Pendant 2 ans, j’ai pu grâce à toi cueillir de magnifiques fleurs qui ont décoré la table du maître. Sans toi, jamais je n’aurais pu trouver des fleurs aussi fraîches et gracieuses.

Je vais tester :

Agnès Dutheil consacre un chapitre au conseil de famille, ses nombreux bienfaits, son organisation et sa mise en place :« Une habitude dont on ne pourra plus se passer» ! Oui ! Nous pratiquons ces Conseils de Famille depuis longtemps et, en effet, ils sont très utiles et les enfants les réclament. Grace à eux, nous avons pu réguler de nombreux conflits et les tensions se sont apaisées.

Pour aller encore plus loin, Agnès Dutheil propose une « Mission de Famille » qui est un document, une sorte de charte, qui définit les valeurs et objectifs communs de la famille. Cette Mission de Famille permet de fixer nos objectifs familiaux et de garder le cap de ce que nous souhaitons pour notre vie ensemble. Elle permet à chacun de se responsabiliser. Je vais l’expérimenter. Sa mise en pratique est détaillée étape par étape dans le livre.

Il m’a manqué :

Une définition plus complète de la psychologie positive, même si, tout au long du livre, j’ai bien senti l’optimisme débordant de l’auteur et de ses propos.

Des témoignages un peu plus précis. J’ai parfois du mal à me représenter la situation qui illustre les apports plus théoriques.

Je recommande ce livre aux parents qui débutent dans la parentalité positive et qui recherchent des illustrations concrètes et efficaces. Un livre accessible à tous avec une mine d’idées et d’exercices.

Recherches utilisées pour trouver cet articleagnes dutheil wikipedia, la psychologie positive anges dutheil, livres dagnes dutheil, psychologie positive avec les enfants

4 commentaires


  1. Ce livre a l’air super intéressant, je vais me le procurer de suite. Je n’avais jamais pensé à définir ensemble des valeurs et objectifs communs, je trouve ça excellent!
    Merci à toi Alexandra pour cette découverte!

    Répondre


  2. Super résumé, merci et bravo pour votre site.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *