Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez

Céline Alvarezceline-alvarez a mené une expérience dans une maternelle à Gennevilliers dans un milieu défavorisé. A la fin de la 2ème année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales.

J’ai aimé :

· Le format complet et détaillé, bien structuré, facile à lire,

· Les photos efficaces et commentées,

· Les références scientifiques,

· Les exemples concrets de (vraies) phrases dites par les enseignants,

· Les extraits des résultats des tests réalisés sur les élèves,

· Au final un retour à la logique de la joie et de l’enthousiasme, aux connections humaines,

· Voir par le détail ce que pourrait être l’école.

J’ai retenu :

· De nombreuses études scientifiques valident ce que la psychologie positive prône depuis longtemps,

· Des idées d’activités à mettre en place à la maison,

· Soutenir les élans spontanés de l’enfant, respecter ses rythmes,

· Le stress est toxique et improductif (bon OK c’est un peu tarte à la crème de dire ça… J),

· Ne soyons pas pressés et surfons sur la vague de la créativité et la joie des enfants !

· L’écoute est un outil miracle 😉 ! Hey ! Profitez-en pour aller voir le bonus que nous vous offrons sur l’écoute en cliquant ici !

Il m’a manqué :

· Des éléments sur les difficultés de parcours et les façons de les résoudre,

· Un peu plus d’histoires vraies d’enfants, un peu d’émotionnel sur les petites histoires vécues pendant ces trois ans,

· Des notes de bas de page plutôt qu’en annexe pour une lecture plus aisée.

Ce livre a pour objectif de mettre en lumière les grands principes d’apprentissage et d’épanouissement des enfants. La méthode est fortement inspirée de Maria Montessori.

Au-delà du buzz provoqué par ce livre, je trouve que c’est un bon livre d’initiation pour ceux qui s’interrogent sur l’apprentissage et l’accompagnement des enfants. Pour ceux qui connaissent déjà bien Montessori, vous pouvez aller beaucoup plus vite.

En tout cas, beaucoup de profs qui souffrent et de parents d’enfants en difficultés vont aimer voir qu’une autre école est possible.

Les solutions sont simples : donnons leur « la liberté d’être actifs au sein d’un environnement riche, ou ils peuvent vivre entre eux et avec nous dans des relations de confiance et de bienveillance » ! Simple mais pas facile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *