Des jeux pour un noël réussi !

Noel approche… Pas de panique, voici comment en faire un moment précieux et de joie pour toute la famille ?
Je suis partagé entre plusieurs sentiments à la pensée de Noël :
– l’envie d’un moment un peu magique en famille où on prend le temps d’être ensemble

– et en même temps le constat  que ce n’est pas toujours le cas.

Quels sont les freins à un Noël réussi ?

– La sur abondance de cadeaux et une certaine forme de gaspillage,

– Une obligation morale liée au marketing,

– Un manque d’authenticité car le moment reste fugace et on n’a pas le temps de partager avec les gens qu’on ne voit que rarement,

– L’éloignement des familles et le fait qu’on se voit peu est un frein à cette authenticité. Il faut un peu de temps pour reprendre ses marques et briser la glace.

Alors comment faire pour briser la glace et se mettre rapidement dans le bain de la fête ?

Pour un Noël réussi, une solution facile, rapide et qui met grands et petits d’accords : les jeux !

Voici quelques jeux que vous pouvez mettre en place facilement et qui permettront de passer de l’ambiance « réunion des alcooliques anonymes » à celle d’une vraie fête, conviviale et dont on se souviendra longtemps.

Si tout le monde ne se connaît pas :

– Le jeu des prénoms : un tour de table ou chacun doit réciter les prénoms de chaque personne de plus en plus vite. C’est un peu stressant mais c’est drôle.

– Pierre appelle Paul : la règle du jeu ici.

Cliquez ici pour voir ce que ça donne en vidéo.

– Le jeu de la ficelle pour se présenter : chacun prend un ciseau et coupe une ficelle de la pelote de laine de la longueur qu’il souhaite. On ne sait pas à ce moment là qu’elle en est l’utilité. Ensuite chacun devra se présenter, dire quelque chose de lui tout en prenant garde d’enrouler la ficelle autour de son doigt. Ficelle courte : présentation courte ; ficelle longue : présentation longue. C’est drôle aussi.

Si tout le monde se connaît :

– Chabadabada : pendant le repas, une personne choisit un mot et les autres doivent trouver et chanter une chanson qui contient ce mot

– « Qui est ce » version post-it : il ne faut que quelques post it pour ce jeu. Chacun inscrit le nom d’un personnage ou d’une chose sur un post-it et le colle sur le front d’une autre personne qui doit deviner qui elle est en posant des questions auxquelles on ne peut répondre que par oui ou non.

– « 2 vérités et 1 mensonge ». Chacun écrit sur un papier 2 vérités et 1 mensonge. Puis on se déplace dans la pièce, on lit son papier à l’autre et l’autre doit deviner notre mensonge. Et on continue à tourner ainsi sans donner la réponse. Quand tout le monde a fait le tour, on peut débriefer ensemble. C’est drôle, ça permet de s’ouvrir à l’autre et de découvrir l’autre.

Exemples de vérités ou mensonges :

  • J’ai arrêté de fumer
  • Je suis végétarien
  • J’aime les endives
  • J’ai un petit ami
  • Je suis allée courir ce matin…

Pour récupérer les cadeaux :

DSC_0234Plutôt que d’amonceler les paquets et laisser les enfants les ouvrir les uns après les autres à la vitesse de l’éclair sans savoir qui a offert quoi et devant un public d’adultes médusés, on peut préférer procéder ainsi :

– les noms des cadeaux sont inscrits sur les paquets (ça ce n’est pas nouveau !)

– Une première personne va chercher un cadeau au hasard et le donne à son destinataire.

– A son tour cette personne va chercher un cadeau et les donne à son destinataire. Ainsi tout le monde a le privilège de passer, d’aller chercher un cadeau.

– Vous pouvez encore améliorer ce petit rituel en ajoutant une musique entraînante du style « Champs Elysées » . Si vous avez un escalier, l’effet est garanti ! Nous avons passé une de nos meilleures soirées grâce à cette mise en scène !

PACS Fred & Alex 24 06 2006 460

Vous pouvez aussi oser :

– Chacun apporte un cadeau sans savoir à qui il va l’offrir. On met tous les cadeaux au milieu et on tire au sort les cadeaux…

– Chacun apporte un ou des cadeaux de chez lui. On donne 5 tickets à chacun et on fait une vente aux enchères :

  •  qui veut la casquette de Fred ? 1 ticket, 2 tickets ?
  • qui veut le sac de Julie ? 1 ticket, 2 tickets ?…

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez aussi tester :

– de 23 à 24h, tout le monde aura les yeux bandés,

– manger le repas à l’envers du dessert à l’entrée,

– danser …

DSC_0263

Vous pouvez également organiser des jeux plus classiques : un concours de belotte, des jeux de société plutôt drôles comme Pictionnary ou Times up  font très bien l’affaire.

N’oublions pas que Noël est un rituel et que tous les rituels ont leur importance pour la sécurité émotionnelle des enfants (et des adultes). Avec un peu d’organisation et en se basant sur les jeux on peut en faire un moment exceptionnel !

Alors comment allez-vous vous organiser cette année ?

Vous voudrez peut-être relire mon article sur le Père Noël ? Cliquez ici pour lire Agathe ne croit pas au Père Noël, et vous ?


 

Un commentaire


  1. Un noël ludique ! Quelle bonne idée ! Merci Alexandra pour cet article. J’aime bien le jeu de la ficelle, que je connaissais pas encore… Le chabadabada super jeu d’ambiance ! Par contre, je ne suis pas encore prête à commencer par le dessert ou à jouer le hasard dans l’attribution des cadeaux 😉 Un jour peut être quand les enfants seront plus grands et qu’on pourra un peu « décaler » la tradition, car dans l’idée j’aime bien ;-). Bonne continuation et bonnes fêtes ludiques à tous alors !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *