Publié par Laisser un commentaire

Parents séparés : comment préserver son enfant ?

parents-separes

Divorce ou séparation, la décision est prise et vous vous demandez comment votre enfant va vivre  la situation. Il est difficile de lui éviter de souffrir, mais rassurez-vous, des points de vigilance existent pour réussir votre séparation afin de le préserver autant que possible.

Malgré les bouleversements qu’une rupture implique dans la vie d’un enfant, les parents peuvent l’aider à accepter la situation en apprenant par exemple à gérer leurs conflits, à exercer leurs fonctions parentales de façon efficace et en nourrissant des relations complices avec lui.

Voici nos conseils pour rassurer votre enfant et l’aider à accepter son nouveau quotidien de manière positive.

1. Prendre soin de soi

Une séparation est une étape particulièrement difficile à vivre. Il est important de bien vous entourer afin d’avancer et de vous aider à appréhender au mieux les différentes émotions qui vous submergent (colère, angoisse, déprime…).

parents séparés6

Afin de faire le point sur ce que vous ressentez, vous pouvez vous tourner vers un confident ; ce peut être une personne de votre famille, un ami, une oreille attentive qui saura vous écouter sans juger. Si vous préférez ne pas parler de votre séparation à un proche ou bien que votre douleur est trop importante, vous pouvez vous faire aider par un professionnel.

Vous pouvez également vous tourner vers un médiateur familial, dont le rôle est de rétablir le dialogue entre vous et votre ex afin de prendre en compte les besoins de chacun, notamment ceux de votre enfant. La médiation familiale est un temps d’écoute, d’échange et de négociation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Expérience de bonheur n°6 : pour une meilleure estime de soi

Gardez à l’esprit qu’il est important de procéder par étapes. Il est primordial de veiller à votre bonne santé physique et psychique afin de vous occuper au mieux de votre enfant. Ainsi, celui-ci n’aura pas le sentiment d’avoir à diminuer votre peine, car il verra que vous faites en sorte d’aller mieux.

2. Expliquer la séparation à son enfant

La communication est un élément clé d’une séparation réussie.

En effet, votre enfant va rapidement s’apercevoir que ses parents ont des soucis ; il est donc inutile de retarder le moment où vous lui annoncerez la séparation, car il pourrait avoir l’impression qu’il fait partie du problème. Vous devez lui expliquer la situation, quel que soit son âge, avec des mots appropriés tels que :

“Maman et Papa ont des problèmes d’adultes, mais ça n’a rien à voir avec toi, nous sommes tes parents et nous t’aimerons toujours”

ou encore

“Notre amour pour toi ne changera jamais. Nous allons simplement vivre dans 2 maisons différentes”.

Votre enfant n’a pas besoin de connaître les raisons de cette rupture, mais il est important de lui expliquer qu’elle n’est en rien liée à l’amour que vous et votre ex lui portez, qu’il ne fait pas partie de la décision de vous séparer.

Il arrive que les parents ne sachent pas quels mots employer pour expliquer la situation à leur enfant ; vous pouvez dans ce cas demander de l’aide à une autre personne, comme un pédiatre, un psychologue ou bien un médiateur familial.

Votre enfant va avoir beaucoup de questions, il doit donc être à l’aise pour parler de la séparation de ses parents, il ne doit pas en avoir honte. Communiquer avec votre enfant, c’est lui faire comprendre qu’il peut tout vous dire, tout en lui laissant le temps d’y arriver.

3. Rassurer et déculpabiliser son enfant

Votre enfant va avoir l’impression que la sécurité et la stabilité qu’il connaissait se sont envolées. Vous devez le rassurer sur les sentiments que vous lui portez, en lui expliquant que l’amour entre deux parents est différent de celui des parents pour leur enfant, pour qu’il ne puisse s’imaginer que votre amour pour lui puisse s’éteindre également. Vous pouvez lui expliquer que cet amour est inconditionnel, quelle que soit la personne qu’il deviendra plus tard.

En plus de le rassurer par des mots, votre enfant aura besoin de votre présence et de votre attention. En effet, le sentiment de culpabilité est fréquent chez un enfant dont les parents se séparent. Il se sent souvent responsable. Il est indispensable de lui expliquer qu’il n’y est pour rien et que la rupture vient bien d’un problème entre vous et votre ex-conjoint.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Un bonus pour les profs qui se bougent !

Vous devez également prendre garde à ne pas entretenir l’illusion que vous puissiez vous remettre ensemble, afin de permettre à votre enfant de mieux accepter la nouvelle situation.

Il est important que votre enfant comprenne que sa famille change, mais que vous resterez toujours ses parents et que votre amour pour lui restera inchangé.

4. Permettre à son enfant d’exprimer ses émotions

Une fois la séparation expliquée, votre enfant va assimiler les informations données ; mais d’un point de vue psychique, il va être envahi d’émotions.

Vous devez lui montrer que vous remarquez sa souffrance. Vous devez le rassurer, lui expliquer que sa tristesse et sa colère sont légitimes et qu’il peut vous en parler à vous ou votre ex-conjoint, ou bien à une autre personne de confiance pour exprimer ce qu’il ressent.

Même s’il n’en manifeste pas explicitement le besoin, vous pouvez lui permettre de s’exprimer par différents moyens, par exemple grâce à des activités créatives comme le dessin, le chant, l’écriture… Ces activités vont lui permettre de décharger ses émotions. Ou bien encore grâce à un journal intime : s’il est en âge d’écrire, un journal peut lui permettre de mettre des mots sur ses émotions.

Lors d’une séparation, le dialogue est essentiel, aussi bien avec votre ex qu’avec votre enfant. Car c’est bien en communiquant que vous découvrirez les angoisses de ce dernier.

5. Respecter son ex-conjoint

Au cours de sa jeune vie, un enfant s’identifie à sa mère et à son père ; vous êtes donc ses repères, ce qui fait son identité propre. Par conséquent, si votre enfant vous entend vous disputer ou vous critiquer, il risque de se sentir lui-même blessé, de manière indirecte.

Votre enfant ne doit jamais devenir le “messager” de ses parents, ni l’arbitre de vos désaccords.

Il est important qu’il conserve sa place d’enfant.

Si chaque parent se montre respectueux envers l’autre, votre enfant n’aura pas de difficulté à respecter des règles et des valeurs différentes. Il évoluera sereinement dans les deux sphères familiales et ces différences l’aideront à se construire avec ses propres valeurs, à faire ses propres choix.

Le respect mutuel entre les parents semble donc essentiel au bon développement psychologique de votre enfant. Cela l’aidera à ne jamais douter du fait qu’il soit le fruit de votre amour passé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Episode #1/7 Une éducation autoritaire empêche-t-elle les violences meurtrières ? Interview Thomas d’Ansembourg

parents séparés5

Une séparation n’est pas une fin en soi. Communication positive, bienveillance, écoute et attention sont les clés d’une séparation réussie et d’une enfance préservée. Plus le dialogue sera présent et positif, plus votre enfant le ressentira et acceptera la situation.

Le petit + : afin que la garde de votre enfant se déroule dans les meilleures conditions, vous pouvez utiliser certains outils pour parents séparés comme les applications Easy2family ou COOT, ou encore le site www.family-facility.com, qui aident à faciliter l’organisation du quotidien en centralisant les informations liées à votre enfant et à son planning.

Charlène ROUX, rédactrice web SEO, élève de la formation Origami 2 de Lucie Rondelet

Merci Charlène  🙏 😘

Recherches utilisées pour trouver cet articlecomment expliquer à son enfant qu il n y a pas de papa livre, divorce preserver enfants, enfant heureux séparation, parents separes comment communiquer, preserver son enfant lors du separation
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *